Pourquoi adhérer à l'AVP en 2020 ?

Créer du lien au sein de l’association et nous connaître un peu mieux. Parce qu’une association c’est avant tout créer des occasions de se rencontrer, d’échanger, nous avons décidé de déclencher ces occasions afin que tous les adhérents puissent avoir un vrai rôle participatif, que chacun puisse...

Comment adhérer à l'Association ?
1 - Chez nos représentants :
TAHITI : Tahiti Yacht Accessoire à la marina Taina (Michel Baltzer)
HIVA OA : Maintenance Marquises Service (Chantier naval)
FAKARAVA : Fakarava Yacht Services (au village)
FAKARAVA : Pakokota Yacht Services (Pension Pakokota)
2 - Ou en ligne sur ce site
Un espace membre réservé
- Accès privilégié à des bons plans partagés
- Participation aux commandes groupées
- Des informations actualisées au quotidien
- Des forums pour s'exprimer et échanger
L'Association des Voiliers en Polynésie c'est avant tout un réseau de :
263 adhérents et 233 voiliers
530 abonnés Newsletter
6 antennes dans les iles
2602 abonnés sur Facebook
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Les habitants de Ua Pou inquiets face à l’arrivée des navires de plaisance

Home Association dans les médiasLes habitants de Ua Pou inquiets face à l’arrivée des navires de plaisance

Les habitants de Ua Pou inquiets face à l’arrivée des navires de plaisance

No Comments

Les habitants de Ua Pou inquiets face à l’arrivée des navires de plaisance

Les habitants de Ua Pou inquiets face à l’arrivée des navires de plaisance ©Polynesie La1ere
Plus de 220 navires ont fait relâche aux Marquises depuis le début de la pandémie.
A Ua Pou aux Marquises, l’annonce du déconfinement ne rassure pas la population qui voit arriver de plus en plus de plaisanciers. Elle assiste à un véritable ballet de voiliers depuis quelques temps. Rationnelle ou pas, la crainte des habitants concerne le risque éventuel de voir le coronavirus toucher un archipel jusqu’à ce jour épargné par l’épidémie. Face à cette appréhension, le gouvernement a mis en place un fichier de suivi des navires de plaisance. Cette gestion des bateaux arrivant en Polynésie va se poursuivre, au moins jusqu’à ce que la navigation maritime de plaisance soit de nouveau autorisée intégralement entre les îles de Polynésie française. Outre Papeete, les escales qui ont accueilli le plus de navires sont les principaux points d’entrée pour les bateaux provenant de Panama, des Galapagos ou du Chili. Ainsi, 132 navires ont fait escale à Nuku Hiva, 57 à Hiva Oa et 35 aux Gambier.
Pierre Tahiatohiupoko habitant de la vallée de Hakahetau :
la1ere.francetvinfo.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Automatic Google Translation :EnglishFrenchGermanItalianSpanish