Pourquoi adhérer à l'AVP en 2019 ?
Pourquoi adhérer à l'AVP en 2020 ?

Créer du lien au sein de l’association et nous connaître un peu mieux. Parce qu’une association c’est avant tout créer des occasions de se rencontrer, d’échanger, nous avons décidé de déclencher ces occasions afin que tous les adhérents puissent avoir un vrai rôle participatif, que chacun puisse...

Diapositive 1- Copie
Comment adhérer à l'Association ?
1 - Chez nos représentants :
TAHITI : Tahiti Yacht Accessoire à la marina Taina (Michel Baltzer)
HIVA OA : Maintenance Marquises Service (Chantier naval)
FAKARAVA : Fakarava Yacht Services (au village)
FAKARAVA : Pakokota Yacht Services (Pension Pakokota)
2 - Ou en ligne sur ce site
Diapositive 1- Copie- Copie- Copie
Diapositive 1- Copie- Copie
Un espace membre réservé
- Accès privilégié à des bons plans partagés
- Participation aux commandes groupées
- Des informations actualisées au quotidien
- Des forums pour s'exprimer et échanger
Diapositive 1- Copie- Copie- Copie- Copie- Copie
L'Association des Voiliers en Polynésie c'est avant tout un réseau de :
317 adhérents et 293 voiliers
606 abonnés Newsletter
6 antennes dans les iles
3347 abonnés sur Facebook
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

PGEM de Moorea : les plaisanciers dénoncent un « acharnement » contre les voiliers

Home Association dans les médiasPGEM de Moorea : les plaisanciers dénoncent un « acharnement » contre les voiliers

PGEM de Moorea : les plaisanciers dénoncent un « acharnement » contre les voiliers

No Comments

article de Radio1 du 9 octobre 2021 - Caroline Perdrix

 

L’Association des voiliers de Polynésie s’insurge contre le Plan de gestion de l’espace maritime (PGEM) de Moorea applicable depuis le mois dernier qui restreint de manière drastique les mouillages autorisés. De « l’acharnement » contre les voiliers, disent les plaisanciers.

Le Plan de gestion de l’espace maritime de Moorea, validé par le conseil des ministres le mois dernier, fait des remous dans le milieu de la plaisance. Moorea réduit de façon importante le nombre de voiliers autorisés à mouiller le long de son littoral : 20 bateaux seulement, et 10 autres pour une période de 48 heures maximum, au lieu d’un total de 83 dans la précédente version du PGEM présentée lors de l’enquête publique. Le président de l’Association des voiliers de Polynésie, Arnaud Jordan, qui explique que les plaisanciers locaux ont été très peu consultés et que leurs observations n’ont pas été prises en compte. « C’est totalement inacceptable et totalement inapplicable ».

Les plaisanciers ne comprennent pas la position du Pays, qui a validé ce plan, une décision « irrationnelle », qui fera souffrir le tourisme en Polynésie d’une image négative, dit le président de l’AVP qui veut « enrayer cette escalade ». « D’une part on fait la promotion d’un tourisme résilient et non polluant et d’un autre côté on valide ce PGEM. Je comprends qu’il puisse y avoir des restrictions, mais à ce point, c’est vraiment une restriction de la liberté des gens d’ici, et une impossibilité pour les touristes de venir à Moorea (…)» dit Arnaud Jordan.

Le PGEM dispose que le quota de bateaux est révisable annuellement, sur le principe d’une variation « inversement proportionnelle à la capacité d’accueil des marinas. » Mais l’extension de la marina de Vaiare, dont on parle depuis 2016, n’est toujours pas terminée. « Il n’y a donc aucune nouvelle infrastructure en Polynésie, ni même de projet en cours » écrit l’association, qui évoque aussi la fermeture du mouillage de la marina Taina à Tahiti, de l’accès de la moitié Ouest du lagon de Fakarava, et la réduction des capacités d’accueil à Huahine qui doit être votée prochainement.

Si 15 voiliers sont autorisés à mouiller dans la baie de Cook et 5 autres dans la baie de Paopao, les plaisanciers font remarquer que ces endroits ne sont pas adaptés à tous les bateaux : avec 25 mètres de fond et un vent qui s’engouffre dans les baies, « la sécurité des plaisanciers n’est clairement pas assurée car tous les voiliers n’ont pas 80 mètres de chaîne ou plus pour sécuriser leur bateau dans ce type de mouillage ».

L’Association des voiliers de Polynésie « continuera à dénoncer le plus largement possible cet acharnement dont la plaisance en Polynésie fait l’objet », et n’exclut pas d’initier un recours contre le nouveau PGEM de Moorea.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thanks!

Instructions to sign up for Membership in English :

  1. Follow this link to become a member
  2. Next, "Adhesion 2020 (Membership 2020)"
    > Select the "Choix de l'adhésion (number of members)" you want to sign up using the drop down next to the price of 16,76 euros ($20)
  3. Next click "Etape suivante" (Next step),
  4. Next enter "Prenom (first name) and Nom (last name)",
    > Click the small box if you want to receive a confirmation membership at this address,
    > Fill in "Nom du bateau (boat name)" and "email".
  5. Next click "Etape suivante" (Next step),
    > Enter your "Nom (name)" and "email address", "Date de naissance (date of birth)", "Pays de résidence (country of residence)" and click
  6. Next  click "Etape suivante" (next step).
  7. Click the two boxes accepting terms and conditions.
  8. Click "Valider et payer (validate and pay)", select your payment method and you are done.
EnglishFrenchGermanItalianSpanish