Pourquoi adhérer à l'AVP en 2019 ?
Pourquoi adhérer à l'AVP en 2020 ?

Créer du lien au sein de l’association et nous connaître un peu mieux. Parce qu’une association c’est avant tout créer des occasions de se rencontrer, d’échanger, nous avons décidé de déclencher ces occasions afin que tous les adhérents puissent avoir un vrai rôle participatif, que chacun puisse...

Diapositive 1- Copie
Comment adhérer à l'Association ?
1 - Chez nos représentants :
TAHITI : Tahiti Yacht Accessoire à la marina Taina (Michel Baltzer)
HIVA OA : Maintenance Marquises Service (Chantier naval)
FAKARAVA : Fakarava Yacht Services (au village)
FAKARAVA : Pakokota Yacht Services (Pension Pakokota)
2 - Ou en ligne sur ce site
Diapositive 1- Copie- Copie- Copie
Diapositive 1- Copie- Copie
Un espace membre réservé
- Accès privilégié à des bons plans partagés
- Participation aux commandes groupées
- Des informations actualisées au quotidien
- Des forums pour s'exprimer et échanger
Diapositive 1- Copie- Copie- Copie- Copie- Copie
L'Association des Voiliers en Polynésie c'est avant tout un réseau de :
317 adhérents et 293 voiliers
606 abonnés Newsletter
6 antennes dans les iles
3347 abonnés sur Facebook
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Nicole Bouteau : « Dix mouillages à Moorea… nous avons été très surpris »

Home ActualitésNicole Bouteau : « Dix mouillages à Moorea… nous avons été très surpris »

Nicole Bouteau : « Dix mouillages à Moorea… nous avons été très surpris »

No Comments

Le Gouvernement, par la voix de Nicole Bouteau ministre du Tourisme, semble donc s'intéresser à ce fameux PGEM de Moorea. Nous ne pouvons qu'encourager cette démarche en espérant que cette fois le monde de la plaisance soit représenté dans le "comité stratégique de développement durable" afin d'aider à trouver des solutions viables pour tout le monde.

 

 

article Radio1 de Carole Perdrix du 02/11/2021

Le nouveau PGEM de Moorea, qui limite à 10 le nombre de mouillages ouverts aux voiliers, inquiète beaucoup les plaisanciers. La décision a aussi surpris le Pays, dit la ministre du Tourisme Nicole Bouteau. Le Pays a proposé à l’île sœur la création d’un comité stratégique de développement durable, auquel le Pays serait associé, pour une meilleure gestion de l’espace maritime. Bora Bora est citée en exemple.

« Pour tout vous dire, dix mouillages… nous avons été très surpris, ça parait incroyablement restrictif, mais c’est vraiment une décision du comité local, rappelle la ministre du Tourisme Nicole Bouteau. Nous avons rencontré le conseil municipal et nous leur avons proposé la mise en place d’un comité stratégique de développement durable (qui inclurait le Pays, ndlr) pour que tous ces sujets puissent être discutés. On leur a prod’un comité stratégique de développement durable (qui inclurait le Pays, ndlr) pour que tous ces sujets puissent être discutés. On leur aposé d’étudier ce qui a été fait à Bora Bora, on doit les revoir. Mais c’est vrai qu’avec le Covid on est dans un moment très anxiogène et qu’il y a un gros travail d’information à faire. »

« Aujourd’hui, effectivement on a une vraie problématique. La grande plaisance, la plaisance résidentielle et les charters nautiques, toutes ces activités sont essentiellement concentrées sur les îles de la Société, c’est-à-dire Tahiti, Moorea et les Îles Sous-le-Vent. » Une première action du gouvernement, rappelle la ministre, a été de ramener de 36 à 24 mois l’admission temporaire des bateaux. La crise Covid a empêché les voiliers de poursuivre leur route parce que tous les ports du Pacifique étaient fermés, et ils ont trouvé face à eux « une population qui se sent envahie ».

 

« Le tourisme nautique reste un tourisme important », affirme Nicole Bouteau, et la solution réside dans « une meilleure répartition des flux, mais au-delà des îles de la Société. » Même si des chantiers de carénage se sont installés à Apataki et Hiva Oa et peuvent attirer une partie des plaisanciers, la majorité des bateaux sont concentrés sur quelques îles. La ministre admet qu’il y a « un problème d’aménagement. On a besoin de plus de marinas à Tahiti, à Moorea ». Nicole Bouteau souligne que Moorea n’est pas seule dans son rejet des voiliers : Huahine et Raiatea demandent elles aussi une meilleure gestion des espaces maritimes. La ministre cite Bora Bora, qui pourrait servir d’exemple en la matière : près d’une centaine de bouées ont été installées, en concertation entre la commune et le Pays – elles doivent être bientôt « connectées » – et elles sont gérées par une entreprise privée, qui organise contre redevance le ramassage des poubelles, ainsi que les formalités d’accès au quai de Vaitape pour l’approvisionnement en eau potable et la vidange des eaux noires.

La ministre du Tourisme fait la distinction entre plaisance touristique et plaisance résidentielle, laissant entendre que ce sont surtout ces derniers qui posent problème.  Elle souhaite que soit trouvé « un équilibre » et « un partage de l’espace » pour que les activités de yachting puissent se poursuivre sans nuire à la qualité de vie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thanks!

Instructions to sign up for Membership in English :

  1. Follow this link to become a member
  2. Next, "Adhesion 2020 (Membership 2020)"
    > Select the "Choix de l'adhésion (number of members)" you want to sign up using the drop down next to the price of 16,76 euros ($20)
  3. Next click "Etape suivante" (Next step),
  4. Next enter "Prenom (first name) and Nom (last name)",
    > Click the small box if you want to receive a confirmation membership at this address,
    > Fill in "Nom du bateau (boat name)" and "email".
  5. Next click "Etape suivante" (Next step),
    > Enter your "Nom (name)" and "email address", "Date de naissance (date of birth)", "Pays de résidence (country of residence)" and click
  6. Next  click "Etape suivante" (next step).
  7. Click the two boxes accepting terms and conditions.
  8. Click "Valider et payer (validate and pay)", select your payment method and you are done.
EnglishFrenchGermanItalianSpanish