Pourquoi adhérer à l'AVP en 2019 ?

Créer du lien au sein de l’association et nous connaître un peu mieux. Parce qu’une association c’est avant tout créer des occasions de se rencontrer, d’échanger, nous avons décidé de déclencher ces occasions afin que tous les adhérents puissent avoir un vrai rôle participatif, que chacun puisse...

Comment adhérer à l'Association ?
1 - Chez nos représentants :
TAHITI : Tahiti Yacht Accessoire à la marina Taina (Michel Baltzer)
HIVA OA : Maintenance Marquises Service (Chantier naval)
FAKARAVA : Fakarava Yacht Services (au village)
FAKARAVA : Pakokota Yacht Services (Pension Pakokota)
2 - Ou en ligne sur ce site
Un espace membre réservé
- Accès privilégié à des bons plans partagés
- Participation aux commandes groupées
- Des informations actualisées au quotidien
- Des forums pour s'exprimer et échanger
L'Association des Voiliers en Polynésie c'est avant tout un réseau de :
237 adhérents et 203 voiliers
434 abonnés Newsletter
6 antennes dans les iles
1862 abonnés sur Facebook
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Les voiliers jugés indésirables à Mataiea

Home Association dans les médiasLes voiliers jugés indésirables à Mataiea

Les voiliers jugés indésirables à Mataiea

No Comments

voilier mahina

©Caroline Farhi
Les voiliers ne sont pas les bienvenus dans le lagon de Mataiea. Quatre d’entre eux ont été poussés en dehors par les pompiers de Teva i uta. Installés depuis une semaine, ils ont été sommés de quitter les lieux.
Les voiliers ne sont pas les bienvenus dans le lagon de Mataiea. Quatre d’entre eux ont été chassés hors du lagon de Vaima par les pompiers de Teva i uta. Ils y étaient installés depuis une semaine.

Du côté de la coopérative Tehoro Rava'ai, c’est une bonne chose. Les pêcheurs ne veulent plus que ces voiliers viennent polluer la marina de Tehoro. Deux voiliers avaient déjà coulé dans la marina et ce sont eux qui sont allés les sortir. "Les propriétaires, on ne sait même pas où ils sont, explique Dolo Terorotua, trésorier de la coopérative Tehoro Rava'ai. On a dû les sortir car ils polluent le lagon. C'est pour ça, les voiliers qui se sont installés la semaine dernière [...] ils viennent sur place, ils font ce qu'ils veulent...on ne veut plus que ça se passe comme ça. Il faut un règlement."

Les deux voiliers hors de l’eau attendent leurs propriétaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *