Pourquoi adhérer à l'AVP en 2022 ?
Pourquoi adhérer à l'AVP en 2022 ?

Créer du lien au sein de l’association et nous connaître un peu mieux. Parce qu’une association c’est avant tout créer des occasions de se rencontrer, d’échanger, nous avons décidé de déclencher ces occasions afin que tous les adhérents puissent avoir un vrai rôle participatif, que chacun puisse...

Diapositive 1- Copie
Comment adhérer à l'Association ?
1 - Chez nos représentants :
TAHITI : Tahiti Yacht Accessoire à la marina Taina (Michel Baltzer)
HIVA OA : Maintenance Marquises Service (Chantier naval)
FAKARAVA : Fakarava Yacht Services (au village)
FAKARAVA : Pakokota Yacht Services (Pension Pakokota)
2 - Ou en ligne sur ce site
Diapositive 1- Copie- Copie- Copie
Diapositive 1- Copie- Copie
Un espace membre réservé
- Accès privilégié à des bons plans partagés
- Participation aux commandes groupées
- Des informations actualisées au quotidien
- Des forums pour s'exprimer et échanger
Diapositive 1- Copie- Copie- Copie- Copie- Copie
L'Association des Voiliers en Polynésie c'est avant tout un réseau de :
317 adhérents et 293 voiliers
606 abonnés Newsletter
6 antennes dans les iles
3347 abonnés sur Facebook
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Communiqué pour le Cluster Maritime (mouillages de Bora Bora)

Home Le p'tit colibri de l'AVPCommuniqué pour le Cluster Maritime (mouillages de Bora Bora)

Communiqué pour le Cluster Maritime (mouillages de Bora Bora)

2 Comments

"Privatisation du lagon de Bora Bora !

Nous avons alerté depuis le début du projet de la mise en place de zones obligatoires de mouillages à Bora Bora et que cela ressemblait fortement à une privatisation de l'espace publique.


Pourquoi ?
La réglementation donnait tout pouvoir à un gestionnaire privé :
1. Pour la gestion du quota du nombre de corps morts disponible dans les zones.
2. Pour l'élaboration libre et non encadrée par un texte de la tarification.

Ce que l'on constate aujourd'hui, c'est que le gestionnaire privé a joué sur les 2 paramètres et par conséquent en réduit considérablement l'accès.
Il a réduit à peau de chagrin le nombre de corps morts utilisable sur certaines zones (ex: Motu Toopua, plus que 2 ou 3).
Il a enfin augmenté ses tarifs pour atteindre à présent 4 000xpf par jour pour un corps-mort.
Sans aucune réduction pour les longs séjours, ceux qui souhaiteraient y séjourner un mois, devront s'acquitter de la modique somme de 120 000 xpf/mois : le loyer d'une petite maison avec un jardin sur l'île !!

Cette gestion devient ridicule et doit être dénoncée.
Encore une fois, le rôle de l'AVP est de communiquer en local et à l'international sur la réalité de la situation."

À la suite de ce communiqué, une réponse de type "justification du tarif" a été avancée : Bora Bora ne ferait que s'aligner sur les tarifs des destinations prisées de la Méditerranée, avec l'aveu que c'est un positionnement dit "de luxe".
La réponse de l'AVP à cet argument :

"Le nouveau tarif dépasse largement la plupart des destinations prisées de Méditerranée qui propose tout le temps un niveau de service qui n'existe pas à Bora. La comparaison récurrente avec la métropole ne nous semble pas correcte. La pression de la plaisance en métropole est sans commune mesure avec la Polynésie ! les 1 200 voiliers présents sur tout le territoire contre des centaines de milliers en Méditerranée ...
Mais le vrai propos est bien une augmentation de plus de 33% après 2 ans d'exploitation pour la redevance quotidienne, et une multiplication par 4 (sic) du forfait mensuel ! De quoi parle-t'on ?
Rien ne peux empêcher le gestionnaire privé d'augmenter encore l'année prochaine de 50% ou plus ! Et de continuer à diminuer le nombre des corps-morts de chaque zone.
C'est bien la gestion exclusive non encadrée que nous dénonçons ici. Nous laisserons les plaisanciers internationaux qui sont les vrais consommateurs et qui ont l'habitude de payer un peu partout dans le monde, juger par eux-même de la réalité de cette gestion.
Nous savons tous pertinemment que Bora est en train de servir de laboratoire sur l'organisation des mouillages afin de pouvoir généraliser sur toute la Polynésie ce système, qui ne deviendra plus à terme exclusif à cette île."

  • Francis

    Reply

    Nous partons ce mois d’aout pour un voyage à la voile de plusieures années. Force est de constater que certains pays ou organisations pensent avoir trouvé une vache à lait. Le coût et le budget nécessaire augmentent tellement qu’on a tout simplement adapté notre plan de voyage. Il existe tellement de belles destinations sur planète terre 🙂 on ne viendra donc pas en en Polynésie. Continuez comme ca, vous tuez votre vache a lait !

  • Patureau

    Reply

    C’est même pire, avant au moins ils prenaient les poubelles, maintenant, ils ne les prennent plus que 2 ou 3 jours par semaine et limitent à 2 sacs poubelles alors que le tarif a augmenté de 33% !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thanks!

Instructions to sign up for Membership in English :

  1. Follow this link to become a member
  2. Next, "Adhesion 2020 (Membership 2020)"
    > Select the "Choix de l'adhésion (number of members)" you want to sign up using the drop down next to the price of 16,76 euros ($20)
  3. Next click "Etape suivante" (Next step),
  4. Next enter "Prenom (first name) and Nom (last name)",
    > Click the small box if you want to receive a confirmation membership at this address,
    > Fill in "Nom du bateau (boat name)" and "email".
  5. Next click "Etape suivante" (Next step),
    > Enter your "Nom (name)" and "email address", "Date de naissance (date of birth)", "Pays de résidence (country of residence)" and click
  6. Next  click "Etape suivante" (next step).
  7. Click the two boxes accepting terms and conditions.
  8. Click "Valider et payer (validate and pay)", select your payment method and you are done.
EnglishFrenchGermanItalianSpanish