Pourquoi adhérer à l'AVP en 2022 ?
Pourquoi adhérer à l'AVP en 2022 ?

Créer du lien au sein de l’association et nous connaître un peu mieux. Parce qu’une association c’est avant tout créer des occasions de se rencontrer, d’échanger, nous avons décidé de déclencher ces occasions afin que tous les adhérents puissent avoir un vrai rôle participatif, que chacun puisse...

Diapositive 1- Copie
Comment adhérer à l'Association ?
1 - Chez nos représentants :
TAHITI : Tahiti Yacht Accessoire à la marina Taina (Michel Baltzer)
HIVA OA : Maintenance Marquises Service (Chantier naval)
FAKARAVA : Fakarava Yacht Services (au village)
FAKARAVA : Pakokota Yacht Services (Pension Pakokota)
2 - Ou en ligne sur ce site
Diapositive 1- Copie- Copie- Copie
Diapositive 1- Copie- Copie
Un espace membre réservé
- Accès privilégié à des bons plans partagés
- Participation aux commandes groupées
- Des informations actualisées au quotidien
- Des forums pour s'exprimer et échanger
Diapositive 1- Copie- Copie- Copie- Copie- Copie
L'Association des Voiliers en Polynésie c'est avant tout un réseau de :
317 adhérents et 293 voiliers
606 abonnés Newsletter
6 antennes dans les iles
3347 abonnés sur Facebook
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Home Posts by “Eric PINEL PESCHARDIERE

Défense de la Polynésie contre le recours de l’AVP

No Comments

Pièces liées au dossiers listées en-dessous.

1_Arrete_410_CM_du_21_octobre_2004

2_Deliberation_133_2014_du_24_septembre_2014

3_Arrete_n_41_PR_du_29_janvier_2015

4_Arrete_n_644_CM_du_20_mai_2016

5_Arrete_n_836_CM_du_23_juin_2016

6_Arrete_n558_MLA_du_21_janvier_2019

7_Rapport_du_Commissaire_enqueteur_avis_favorable_27_mai_2019

8_Compte_rendu_de_la_Commission_locale_de_l_espace_maritime_avis_favorable_11_ma

9_Courrier_n_1725_MLA_du_2_septembre_2021

10_Note_de_presentation_du_ministre_charge_de_l_amenagement_16_janvier_2015

12_Carte_indiquant_la_profondeur_de_la_baie_de_Paopao_dite_baie_de_Cook

 

 

 

 

 

Informations sur le confinement du 20 aout au 6 septembre 2021 – Que peut-on faire et ne pas faire ?

No Comments

Ce qu’il faut retenir sur le confinement mis en place du 20 août jusqu’au 6 septembre.
Informations concernant les plaisanciers résidents et en transits, récupérées auprès du Conseiller pour l’action de l’Etat en mer du commandant des zones maritimes Polynésie française et océan Pacifique.
Le couvre-feu de 20h00 à 04h00 vaut pour toute la Polynésie.
ILES DE LA SOCIETE : Un confinement est instauré tous les jours de la semaine ainsi que le week-end, qui concerne : Tahiti - Moorea - Huahine - Raiatea - Tahaa - Bora Bora - Maupiti
-> Navigation interdite dans les îles de la Société > déplacements possible dans la stricte limite des motifs impérieux, attestation à télécharger ici :
-> Utilisation des annexes légères pour des déplacements depuis son navire vers la terre et retour dans la stricte limite des motifs impérieux.
Attestation à télécharger et imprimer ici : http://www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr/.../Attestati...
TUAMOTU : Un confinement est instauré le samedi et le dimanche de 4h à 21h.
En dehors de cette période, les déplacements intra/inter-îles sont autorisés hors WE.
Cela concerne les atolls de : Apataki - Arutua - Kaukura - Fakarava - Kauehi - Aratika - Raraka - Niau - Makemo - Katiu - Taenga - Takume - Raroia - Gambier - Ahe - Manihi - Napuka - Tepoto Nord - Makatea - Mataiva - Rangiroa -Tikehau - Takapoto - Takaroa - Tureia
Pour ce qui concerne MAKATEA : Jusqu'au 6 septembre et à l'exception de la goélette, aucune embarcation n'est autorisée à débarquer des personnes sur l'île, sauf dérogation de la Direction de la Santé ou de la Commune de Makatea.
MARQUISES : Pas de confinement aux Marquises, les déplacements intra/inter-insulaires sont autorisés.
AUSTRALES : Pas de confinement aux Australes, les déplacements intra/inter-insulaires sont autorisés.
GAMBIER : Un confinement est instauré le samedi et le dimanche (du vendredi 20h00 au lundi 04h00). Déplacements intra/inter-îles autorisés hors WE.

Etat des lieux de la plaisance en Polynésie au 12 novembre 2019

No Comments

L’Association des Voiliers en Polynésie s’inquiète d’une évolution très restrictive des conditions de séjour des voiliers en Polynésie.

Depuis quelques mois, on assiste à une série de contraintes, d’interdiction, voir d’actions violentes envers le nautisme de plaisance :

A Bora Bora, interdiction totale de mouiller sur ancre, même dans les zones de sable (seules zones de stationnement disponible en jaune sur la carte).
Obligation de prendre un corps-mort payant (xpf 3000/nuit), lequel est imposé sans aucune garantie de sécurité, comme le démontre le cas du voilier “Archer” dont le corps-mort s’est rompu, et qui a subi de gros dommages, tout comme le ponton de l’hôtel Pearl Beach que l’assurance du bateau a dû dédommager.

Le concessionnaire BBMS refuse de répondre aux questions de l’assurance du voilier “Archer”, et notamment s’il est assuré de manière adéquate ou non ( au 11/11/2019)

 

A Raiatea, plusieurs voiliers se sont fait insulter et menacer alors qu’ils étaient au mouillage dans la zone de Miri Miri. Un de ces bateaux a vu son amarre de mouillage coupée - le propriétaire du bateau filmant l’action.
Une plainte a été déposée, mais elle n’a pas été suivie par le procureur (au 11/11/2019)
La DPAM a informé l’AVP (sans présenter aucun texte à l’appui) que le mouillage serait en fait interdit partout en Polynésie et que des mesures et des textes étaient en préparation pour confirmer cette interdiction là où elle se révélerait nécessaire.

A Moorea, un nouveau plan de gestion sera bientôt voté :

-> Interdiction de mouiller hors des zones définies dans le PGEM.
-> Interdiction de dépasser les quotas alloués sur chaque zone.
-> 83 bateaux maximum autorisés sur l'ensemble de Moorea.
-> 50% de ces mouillages autorisés sur Moorea se feront en fond de baie (COOK et OPUNOHU) sur des fonds de 25 à 35m.

-> Concentration des zones de mouillages au nord de l'île, là où la densité des fonds sableux qui permettent le mouillage sans risque de détériorer la faune et la flore est le plus faible et où la concentration de habitations et activités touristiques est la plus importante.
-> 48H de séjour maximum sur un mouillage.
-> Seulement 13 voiliers seront autorisés sur la façade EST de Moorea, la seule pouvant accueillir raisonnablement les plaisanciers venant de Tahiti pour séjour maximum autorisé de 48H (alors que Moorea compte sur cette façade : 50 plaisanciers résidents  et Tahiti compte plus de 250 plaisanciers résidents)
-> Sachant que ces mouillages sur la façade EST sont naturellement et logiquement déjà occupés la plupart du temps par les plaisanciers de la marina de Vaiare pour le week-end du fait de leur proximité.
-> Quotas des mouillages révisables annuellement de façon unilatérale par la commission.

A Tahiti, la zone de mouillage de Taina est prévu d'être “évacuée” .
Il y a là 63 bateaux le 4 novembre, 80 bateaux en pleine saison (à partir du mois de juin); certains sont des épaves, mais la plupart des embarcations sont en parfait état, soit de passage, en attente de pièces de rechange ou en réapprovisionnement. Cette escale technique est évidemment indispensable à tous les bateaux en transit qui ont effectué une longue traversée. Il y a  a Taina une marina (pleine), une zone de corps-morts attenante (pleine P1 & P0), et une zone de mouillage tolérée (VA), cette dernière devant donc etre evacuée.

Le ministre en charge du dossier propose de relocaliser une partie de ces bateaux à Taravao peut-être dans une nouvelle marina à créer dans quelques années, et en attendant dans les zones P2 à P5 ci-dessous dans des lieux dépourvus d'accès à terre, et dans tous les cas ne pouvant acceuillir que moins de 60% des bateaux concernés.
—> P3, P4 et P5 : isolés de toute possibilité de débarquement, moins de 1.50 de profondeur et déjà occupés par les corps-morts des pirogues de bringue.
—> P2 Baie de Vaitupa déjà saturée (voir photo satellite ci dessous).
L’augmentation du nombre de voiliers depuis le changement des règles il y a 5 ans, a entraîné un certain rejet des voiliers de la part d’une partie de la population. Certains élus ont ainsi affirmé vouloir légiférer au plus vite afin d’interdir le lagon au sud de Tahiti pour éviter une migration de ces bateaux dans cette zone, en opposition aux propositions du ministre.

Toutes les infrastructures du fenua pour les voiliers sont saturées : Marina Taina, Papeete, Apooiti, Yacht Club, Vaiare, Taravao, Raiatea affichent complets, et sont incapables de recevoir les voiliers qui vont migrer suite aux interdictions de mouiller.

L’AVP rappelle que le tourisme nautique est inscrit dans la stratégie de développement de l’économie polynésienne, à laquelle elle contribue aujourd’hui à hauteur de 1,5 Milliards de CFP. Avec l’objectif d'accroître davantage cette contribution, le gouvernement a choisi d’augmenter le nombre de voiliers dans le territoire en étendant la durée de séjour permise a 3 ans et en diminuant la taxe de “papeetisation” à 7% depuis juin 2014.
Il n’a cependant pas mis en face de cette nouvelle demande les infrastructures correspondantes, ce qui a eu pour conséquence une forte augmentation des voiliers au mouillage dans toutes les îles et une certaine forme de rejet de la population que l’on constate aujourd’hui.

L’Association des Voiliers en Polynésie est une association de pratiquants de la navigation de plaisance, qu’ils soient résidents ou de passage.
Elle a pour objet en Polynésie de :

  • Valoriser l’image de la plaisance
  • Représenter les intérêts des plaisanciers et défendre leurs droits auprès des autorités et des décideurs
  • Rappeler les devoirs des plaisanciers en rendant accessible les informations sur la réglementation et les bonnes pratiques de la plaisance, en     particulier celles concernant la préservation de l’environnement
  • Donner des indications pratiques sur les mouillages, les infrastructures et les fournisseurs afin de faciliter le séjour des voiliers de passage et la circulation des plaisanciers, la navigations et les escales.

Contact: AVP, http://voiliers.asso.pf
avp.tahiti@gmail.com
87 70 36 15 - Arnaud JORDAN

 

State of play of yachting in Polynesia as at 12 November 2019

No Comments

The AVP is concerned about a recent evolution towards restricting the conditions of stay of sailboats in French Polynesia.

For the last few months, one has witnessed a whole series of constraints, prohibitions, even violent actions towards the sailing community:

In Bora Bora, total prohibition to anchor, even on sandy grounds (sole available areas in green on the chart below). Obligation to take a mooring for 3000 xpf/night, without any guarantee the mooring is safe, as proven in the case of catamaran “Archer” which broke its lines, suffered considerable damage as did the pontoon of the Pearl Beach Hotel it ended up against. The boat’s insurance had to cover these damages, but the moorings concession holder (“BBMS”) refuses to answer the boat’s insurance queries, and notably confirm whether he is insured or not. (as of 11/11/2019).

 

In Raiatea, several yachts were insulted, menaced, and in at least one instance attacked in the Miri Miri area. One of the catamarans (“Tao”) had its anchor line cut – while the owner of the yacht was filming the deeds. A police report was filed, but was not followed up by the Attorney General (as of 11/11/2019). The DPAM (Maritime Affairs Department has informed the AVP, without showing any legal documents to that effect, that in fact anchoring was illegal throughout Polynesia and that regulations were being drafted to confirm these prohibitions wherever required.

  In Moorea, a “PGEM” will shortly be put in place (General plan for the maritime area):

-> Prohibition to anchor outside area defined by the PGEM.
-> Prohibition to exceed the quotas allocated to each area.
->    83 boats maximum allowed over the entire Moorea lagoon.
-> 50% of these allowed anchorages will be well inside the bays (Cook and Oponohu) in 25 to 35m of water.

-> Most allowed areas are on the Northern side of the island, where the sandy areas are the smallest and where hence the risk of damaging flora and fauna are the highest and where the concentration of housing and touristic activities are highest.
-> 48 hours maximum allowed in any one location.
-> Only 13 boats will be allowed on the Eastern side of the island, the only one likely to be accessible reasonably by sailboats coming from Tahiti for the limited 48h allowed. Moorea has over 50 resident sailboats on this side of the island, and Tahiti over 250 resident sailboats.
-> These areas will be used by the sailboats from marina Vaiare in Moorea for their week-end outings.
-> These quotas will be reviewed annually unilaterally by the commission.

  In Tahiti, the Taina area is due to be “evacuated”. Some 63 boats were there on November 4th, more than 80 in high season. Some are wrecks, but most are in perfect state, and are either transient boats, awaiting spare parts or on provisioning runs or boats parked there more permanently. This technical stop is absolutely indispensable for all boats in transit after a long passage. Taina is home to a marina (full), a fixed mooring field (full) and an area of tolerated anchorage, which now is being cleared.

The minister in charge of this issue proposes to relocate some of these boats to Taravao (on the Southern end of Tahiti, some 40 miles away!), perhaps in a new marina that may be built a few years down the road (!), and meanwhile in zones P2 to P5 below in areas without landing facilities, and in any case catering to less than 60% of the boats concerned.
—> P3,P4 and P5: No landing possibilities at all, less than 1.5m depth and already occupied by small crafts used as party boats.
—> P2: Vaitupa Bay, already saturated as shown in the satellite picture below.
The increase in the number of yachts since the rules of stay were changed 5 years ago has led to some degree of rejection from the local population. Some elected members of Parliament have indicated their intention to legiferate in order to prohibit the lagoon on the Southern side of Tahiti and thereby avoid the migration of boats towards this area, quite in opposition of what the Minister indicated.

All existing infrastructure of the territory is saturated: Marina Taina, Marina Papeete, Marina Apooiti in Raiatea, , Yacht Club in Tahiti, Marina Vaiare in Moorea, Taravao, Raiatea mooring fields all full and will not be able to receive the yachts being removed following the prohibition to anchor.

The AVP points to the fact that the nautical tourism has been earmarked as a strategic component in the economic development of French Polynesia, towards which it contributes over 1.5 billion CFP today.

Aiming at increasing this contribution further, the government has chosen to increase the number of sailboats by lengthening the allowed duration of stay and by decreasing the import tax for boats to some 7% (June 2014).

However, against this increase, no new infrastructure has been put in place, leading to a significant concentration of yachts on anchor in all islands, and generating the relative rejection by locals today.

The AVP is a non profit organization founded and run by sailors, both transient and resident. Its charter includes:

  • Promote the image of the sailing community
  • Defend sailors rights
  • Educate sailors to all existing regulation and good practices, in particular environmental and cultural.
  • Provide practical information regarding anchorages, infrastructure, suppliers and services to facilitate the stay of transient boats and the general well being of all concerned.

 

Contact:  http://voiliers.asso.pf avp.tahiti@gmail.com 87 70 36 15 Arnaud JORDAN

 

 

Charte de bonne conduite du plaisancier en Polynésie

2 Comments

Cette charte est crée par l'AVP. Elle a pour but de définir des règles de bonne conduite pour les voiliers qui naviguent en Polynésie. Elle informe sur les pratiques et réglementations locales et améliore l'image des voiliers auprès des résidents "terriens". Enfin elle ambitionne d'harmoniser les comportements afin d'obtenir une vraie reconnaissance et acceptation auprès des autorités et de la population.

Je m'engage et je reçois un pavillon ! (1500 CFP)

L'idée étant de prendre à contre-pied le train de restrictions qui est en marche contre la plaisance en Polynésie, en montrant notre engagement à la "réguler" par nous même et montrer patte blanche afin d’obtenir une souplesse dans les restrictions à venir et devenir le premier acteur de sa propre expansion et ne plus être le simple spectateur de la dégradation d'une plaisance que l'on ne souhaite pas.
Elle s'appuie sur une documentation et une information détaillée qui estdéveloppée en annexe afin d'expliquer pourquoi les points abordés sont essentiels et comment il est possible de les mettre en œuvre.
Nous nous attacherons à apporter des réponses et des solutions simples et bon marché pour équiper son bateau le cas échéant pour s'y conformer.

Chacun des membres de l'AVP est libre d'y souscrire, ou pas.

Chaque souscription sera accompagnée d'un pavillon permettant d'afficher son engagement et sa volonté de mettre tout en œuvre pour la respecter.

Cette charte est évolutive et développée conjointement avec la participation de partenaires impliqués dans la plaisance en Polynésie.

Au fil du temps, elle évoluera par les préconisations de tous les acteurs qui jugeront bon d'apporter de l'information sur une conduite à tenir afin de limiter l'impact de la plaisance sur le domaine qui le concerne. Les partenaires pourront être aussi bien des associations de protection de l'environnement de manière générale, que des organismes issus de l'administration ou du gouvernement, pourvu qu'ils soient impliqués dans notre démarche et que leurs préconisations soient cohérentes et non liberticides.

CHARTE DE BONNE CONDUITE DES PLAISANCIERS EN POLYNÉSIE

AVANT TOUT, UN ENGAGEMENT :

En adhérant à cette charte, j’affiche mon engagement à avoir une attitude éco-responsable, à respecter la terre et sa population, les réglementations et usages en vigueur, et à protéger la faune et la flore de Polynésie.

UN PAVILLON POUR AFFICHER SON ENGAGEMENT :

En arborant le pavillon lié à cette charte, je montre aux autres plaisanciers et à la population que je me suis engagé à la respecter.

Je m'engage à la respecter et je commande un pavillon (1500 CFP)


1 - Aucun rejet polluant en mer et tri des déchets (cliquez ici)

- Je conserve tous mes déchets à bord et je les trie pour les recycler selon les infrastructures disponibles prévues dans chaque île.
- Je privilégie une attitude éco-responsable active :
--> en ramassant les déchets trouvés en mer
--> en limitant l’utilisation de plastique à usage unique
--> en utilisant des produits sans effet sur l'environnement

2 - Traitement des eaux noires (toilettes) (cliquez ici)

- J’utilise mon dispositif de rétention et/ou les infrastructures prévues à terre, conformément aux prescriptions en vigueur pour éviter les rejets dans le lagon

3 - Respect de la faune et la flore sous-marine (cliquez ici)

- Je pose mon ancre exclusivement sur fond de sable ou de vase afin de préserver le corail
- Je respecte les règlements de pêche (poissons, coquillages, crustacés, …)
- Je respecte les distances et règles d’observation des mammifères marins

4 - Circulation dans le lagon (cliquez ici)

- Je navigue avec prudence dans le lagon et à l’approche des plages et des nageurs
- Je réduis ma vitesse dans les mouillages et à proximité d’autres bateaux

5 - Respect de la population et accès à terre

- Je privilégie les accès à terre publics à proximité du mouillage quand ils existent
- La plupart des terres étant privées (motu - îlots - compris), l’accès au rivage, la cueillette des fruits, quelquefois le simple passage sont soumis à autorisation des habitants.
- J’ancre à une distance raisonnable des habitations en respectant la quiétude des lieux
- Je me présente, je communique, et je m’informe auprès des habitants des spécificités du lieu visité.
- Je conserve une tenue décente à proximité du rivage, des embarcations et au contact des populations en général

6 - Entretien de son navire (cliquez ici)

- Je mets tout en œuvre pour maintenir mon bateau en état de navigation et de manœuvrabilité
- Je privilégie les aires de carénage équipées pour effectuer l’entretien de ma coque

7 - Solidarité, partage et communication (cliquez ici)

- Je défends les valeurs de solidarité et d’entraide entre gens de mer
- Je sensibilise mon entourage (et notamment les enfants) sur la protection et la sauvegarde de notre environnement et sur le respect de cette charte


ANNEXES DE LA CHARTE ÉCOCÉAN POLYNÉSIE :
ALTERNATIVES / SOLUTIONS / INFORMATIONS / PRÉCONISATIONS

Dans la charte, vous trouverez des liens vers ces annexes : elles ont pour but de fournir de l'information, apporter des solutions pratiques à ceux qui ne seraient pas en mesure de l'appliquer, et recensera toutes les préconisations des partenaires qui voudraient se joindre et participer activement à la charte en s'en servant comme canal de communication pour exposer au plaisanciers leurs problématiques.
Elle est TOTALEMENT ÉVOLUTIVE !

MOOREA PGEM Review

No Comments

Ongoing public inquiry into MOOREA's 2019 PGEM.

Significant restriction on the number of sailing boats allowed on Moorea Island.

What to remember:

Prohibition of wetting outside the defined areas in the PGEM.
Prohibition of exceeding the quotas allocated on each zone.
Up to 83 boats allowed throughout Moorea.
50% of these moorings on Moorea will be at the bottom of the bay (COOK and OPUNOHU) on funds of 25 to 35m.
Concentration of mooring areas in the north of the island, where the density of sandy bottoms that allow mooring without the risk of damaging wildlife is lowest and where the concentration of homes and tourist activities is the lowest Important.
--48 hours of stay on a berth.
Only 13 sailboats will be allowed on moorea's EST façade, the only one that can reasonably accommodate boaters from Tahiti for a maximum permitted stay of 48 Hours (While Moorea counts on this façade: 50 resident boaters and Tahiti has more than 250 resident boaters)
Knowing that these moorings on the IS façade are naturally and logically already occupied mostly by the boaters of the marina of Vaiare for the weekend because of their proximity.
Quotas of moorings reviewed annually unilaterally by the commission.

The Investigating Commissioner will be available to the public for comments:
- In Papeete in the department of urban planning (1st floor office 127) on Monday, April 15 and Tuesday, April 16 from 8 a.m. to 12 p.m. and 1:30 p.m. to 3:30 p.m.
- Teavaro Town Hall on April 17 from 8 a.m. to 12 p.m. and 1:30 p.m. to 3:30 p.m.
- PaoPao Town Hall on April 18 from 8 a.m. to 12 p.m. and 1:30 p.m. to 3:30 p.m.
- Papetoai Town Hall on April 23 from 8 a.m. to 12 p.m. and 1:30 p.m. to 3:30 p.m.
- Haapiti Town Hall on April 24 from 8 a.m. to 12 p.m. and 1:30 p.m. to 3:30 p.m.
- Afareitu Town Hall on April 25, 26 and 27 from 8 a.m. to 12 p.m. and 1:30 p.m. to 3:30 p.m.

You can also mail them directly to the investigating commissioner at:

Mr Gaspard PONIA

Commissioner-Investigator PGEM Moorea

Planning department, bat. A1

11 Commander Destremau Street

BP 866 Papeete 98713 Tahiti

 

Sources: The full text of the MLP Fishing Map Activity Map Map Spaces Plan

In response to this text, the association organized a working meeting and published lists of arguments and proposals that you can use to contribute to the public utility survey:

Take these arguments and participate in the public utility survey!

Révision du PGEM de MOOREA

3 Comments

Enquête publique en cours concernant le PGEM 2019 de MOOREA.

Restriction considérable du nombre de voiliers de passage autorisés sur l'ile de Moorea.

Ce qu'il faut retenir :

-> Interdiction de mouiller hors des zones définies dans le PGEM.
-> Interdiction de dépasser les quotas alloués sur chaque zones.
-> 83 bateaux maximum autorisés sur l'ensemble de Moorea.
-> 50% de ces mouillages autorisés sur Moorea se feront en fond de baie (COOK et OPUNOHU) sur des fonds de 25 à 35m.
-> Concentration des zones de mouillages au nord de l'île, là où la densité des fonds sableux qui permettent le mouillage sans risque de détériorer la faune et la flore est le plus faible et où la concentration de habitations et activités touristiques est la plus importante.
-> 48H de séjour maximum sur un mouillage.
-> Seulement 13 voiliers seront autorisés sur la façade EST de Moorea, la seule pouvant accueillir raisonnablement les plaisanciers venant de Tahiti pour séjour maximum autorisé de 48H (Alors que Moorea compte sur cette façade : 50 plaisanciers résidents  et Tahiti compte plus de 250 plaisanciers résidents)
-> Sachant que ces mouillages sur la façade EST sont naturellement et logiquement déjà occupés la plupart du temps par les plaisanciers de la marina de Vaiare pour le week-end du fait de leur proximité.
-> Quotas des mouillages révisables annuellement de façon unilatérale par la commission.

Le commissaire enquêteur se tiendra à la disposition du public pour recevoir les observations :
- A Papeete au service de l'urbanisme (1er étage bureau 127) le lundi 15 avril et le mardi 16 avril de 8h à 12h et 13h30 à 15h30
- Mairie de Teavaro le 17 avril de 8h à 12h et 13h30 à 15h30
- Mairie de PaoPao le 18 avril de 8h à 12h et 13h30 à 15h30
- Mairie de Papetoai le 23 avril de 8h à 12h et 13h30 à 15h30
- Mairie de Haapiti le 24 avril de 8h à 12h et 13h30 à 15h30
- Mairie d'Afareitu le 25, 26 et 27 avril de 8h à 12h et 13h30 à 15h30

Vous pouvez également les adresser directement par courrier au commissaire-enquêteur à l’adresse suivante :

M. Gaspard PONIA

Commissaire-enquêteur PGEM Moorea

Service de l’urbanisme, bat. A1

11, rue du commandant Destremau

BP 866 Papeete 98713 Tahiti

 

Sources : Le texte complet du PGEM | Carte Pêche | Carte Activités | Carte Espaces | Plan

En réponse à ce texte, l'association a organisé une réunion de travail et publié des liste d'arguments et des propositions dont vous pouvez vous servir pour apporter votre contribution à l’enquête d’utilité publique :

Saisissez-vous de ces arguments et participez à l'enquête d’utilité publique !

Protection du câble Natitua : arrêtés d’interdiction d’ancrage

No Comments

ATTENTION ! De nouvelles zones de restriction à l'ancrage ont été définies afin de protéger le cable NATITUA qui alimente les archipels en fibre optique. Le non respect de ces zones vous exposent à une contravention de 5ème classe.

Article 1er. -Objet

Il est créé dans l’espace maritime aux abords de la commune de Rangiroa, Nuku Hiva, Hiva Oa et Tahiti (Hitia'a) une zone d’interdiction de mouillage à l’ancre visant à protéger les câbles sous-marins.Les coordonnées de cette zone sontdéfinies à l’article 2 ci-après.

Article 5. -Sanctions

Sans préjudice des sanctions relativesà la conservation du domaine public, et conformément à l’article 131-13 du code pénal, les infractions au présent arrêté exposent leurs auteurs aux peines et aux sanctions prévues pour les contraventions de la 5ème classe.

Article 6. -Constat des infractions

Sans préjudice des compétences exercées par les agents et les officiers de police judiciaire, les infractions aux dispositions du présent arrêté sont constatées par procès-verbaux dressés par les agents habilités et assermentés de la Direction polynésienne des affaires maritimes.

NUKU HIVA
Zone Interdite à l'ancrage dans la baie de Taiohae
HIVA OA
Zone Interdite à l'ancrage à l'entrée du port, Baie de Tahauku
RANGIROA
Zone Interdite à l'ancrage dans la passe d'Avatoru
TAHITI - Hitia'a
Zone Interdite à l'ancrage

Natitua cable protection: No-anchor orders

No Comments

Attention! New anchor restriction zones have been defined to protect the NATITUA cable that supplies the archipelagos with fibre optics. Failure to comply with these areas exposes you to a 5th class ticket.

Article 1. -Object

It is created in the maritime space on the outskirts of the commune of Rangiroa, Nuku Hiva, Hiva Oa and Tahiti (Hitia'a) an no-go zone at anchor to protect the submarine cables. The coordinates of this area are defined in Article 2 below.

Article 5. -Sanctions

Without prejudice to the public domain conservation sanctions, and in accordance with Article 131-13 of the Penal Code, the offences in this order expose the perpetrators to the penalties and penalties provided for 5th class tickets.

Article 6. -Finding of offences

Without prejudice to the powers exercised by officers and judicial police officers, violations of the provisions of this order are found by minutes drawn up by the authorized and sworn officers of the Polynesian Directorate of maritime affairs.

NUKU HIVA
Forbidden zone anchored in Taiohae Bay
HIVA OA
Forbidden zone anchored at the entrance to the port, Tahauku Bay
RANGIROA
Forbidden zone anchored in Avatoru Pass
TAHITI - Hitia'a
Forbidden zone at anchor

Initiatives Enfants de Polynésie – Ua Pou 02/2019

No Comments

Aux Marquises à Ua Pou sur le catamaran "CONTRE-TEMPS" organise des sorties mensuelles avec le collège pour récompenser les enfants "méritants"!

Le bateau d'hôtes Contre-Temps participe maintenant à un projet, mais cette fois ci avec le collège de Ua Pou. L'idée : proposer une sortie "tour de l'ile" en une demi-journée aux enfants récompensés parce que "méritants" pas forcément en terme de réussites scolaires mais plutôt centrée sur des changements de comportements
etc.. un mercredi par mois. Nous avons hâte de commencer pour le mois de mars. C'est l'association des parents d'élèves, et le principal et la CPE du collège qui sont nos interlocuteurs.
Nous ne manquerons pas de vous faire partager cette nouvelle expérience, parce que, la devise de l'équipage demeure"vivons nos rêves !".

EnglishFrenchGermanItalianSpanish